Home

dada_by_curseofthemoonUn clan de créateurs d’avant-garde prit la décision de rebâtir un monde nouveau, devant l’illogisme des boucheries de la guerre. Les artistes prirent la décision de renoncer à la situation et d’enfoncer l’ensemble des extrêmes de l’art.

Venu pour la première fois en 1916, à Zurich (suisse), l’art dada est un mouvement intellectuel et des arts. Lors d’une soirée du court mois de février, au fameux cabaret Voltaire, plusieurs acteurs du monde des arts actuels de ce temps, dont Tristan Tzara et Marcel Janco, donnent naissance au mouvement. En Europe comme en Amérique, de jeunes artistes tels que Hugo Ball, le dadaïste Marcel Duchamp, Tristan Tzara et Marcel Janco réorganise l’univers des arts en effectuant au fil de leurs œuvres une véritable chasse de l’émancipation, de la simplicité et de l’humour. Le mouvement dadaïste a pour vocation première, devant la Première Guerre internationale, de rebondir face aux monstruosités de ses combats. Voulant apporter une signification positive pour tous les mots, par maints jeux de langage et de tous refaire via le langage et la logique du monde, les artistes Dada instituent une conception et des vertus plus près de leurs réalités.

Dans la faune artistique parisienne Dada créez un bouillonnement unique, même s’il avait débuté à Zurich (suisse). Dans la faune artistique parisienne, Tristan Tzara, tombe sur de jeunes écrivains qui avaient aimé son manifeste Dada et qui adhèrent à ses concepts, dont le mémorable André Breton. Allant s’établir en Amérique et chez les Japonais, le mouvement Dada, s’étend très rapidement après sa fondation, même plus loin que régions d’Europe. Dans le visée d’amener la philosophie Dada à New York, vers environ 1915, le dadaïste Marcel Duchamp et Francis Picabia y débarque. Le mouvement décroche rapidement une certaine renommée, malgré des initiales œuvres qui créent des vagues à l’intérieur des la moralité aux États-Unis.

L’une des têtes d’affiche du mouvement Dada, est le dadaïste Marcel Duchamp. L’Autrichien Raoul Haussmann a été l’une des célébrités du dadaïsme en Allemagne. Cofondateur de l’association dada-Berlinois, il eut une influence outrepassant les extrêmes du mouvement dada et touchant à plusieurs divisions de l’art contemporain. L’un des premiers à demander une égalité parfaite entre l’artiste au féminin et l’artiste au masculin est le mouvement dada. Un bon modèle manifeste est l’artiste dada l’Allemande Hannah Höch, présente de l’établissement du mouvement jusqu’à sa fin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s